20 juillet 2024
Accueil » A la une » Le S.O.S. aux entreprises de 12 CAP de la filière environnement au lycée du Mont-Dore

Le S.O.S. aux entreprises de 12 CAP de la filière environnement au lycée du Mont-Dore

0

L’ENVIRONNEMENT : DEUX FORMATIONS DISPENSEES UNIQUEMENT AU MONT-DORE

Le lycée du Mont Dore propose le CAP PEU-RC (Propreté de l’Environnement Urbain – Collecte et Recyclage), d’une durée de deux ans et le bac pro GPPE (Gestion des Pollutions et Protection de l’Environnement), d’une durée de trois ans. Des filières qui offrent aux élèves la possibilité de développer un ensemble de compétences professionnelles, parmi lesquelles : la communication en situation professionnelle, l’organisation de l’activité, la mise en œuvre des techniques professionnelles et la participation aux opérations de traçabilité et de contrôle. Les étudiants en BAC PRO GPPE bénéficient également de compétences supplémentaires telles que l’élaboration et la mise en œuvre de procédures et de modes opératoires, la conduite d’une équipe et la gestion des opérations de maintenance.

LES STAGES : UN ATOUT POUR DEVELOPPER DES COMPETENCES

Dans l’exercice de leur métier, les professionnels doivent tenir compte des réglementations en vigueur, de la santé et de la sécurité au travail, de la qualité, du développement durable, du respect de l’environnement et de la maîtrise des outils informatiques et logiciels professionnels. Si l’établissement dispense des enseignements théoriques, ils ne suffisent pas pour former efficacement les élèves. Les CAP et les BP sont tenus de réaliser deux stages de 3 ou 4 semaines par an, appelés PFMP (Période de Formation en Milieu Professionnel). Une période durant laquelle ils doivent acquérir des compétences propres à leurs domaines. Ils peuvent ainsi être intégrés à une équipe dans un environnement réel et exercer des tâches en autonomie ou reproduire des gestes avec le tuteur. De plus, la validation complète des PFMP est obligatoire pour l’obtention du diplôme.

Pour les CAP PEU, la prochaine période de stage se déroulera du 15 mai au 2 juin 2023. Seul ombre au tableau, les élèves peinent à trouver un maître d’apprentissage. Déterminés à franchir cette nouvelle étape, les 12 CAP PEU refusent de baisser les bras malgré les obstacles. Les facteurs qui compliquent leur recherche sont nombreux, notamment : le refus des entreprises à accueillir des mineurs, l’absence de soutien familial dans les recherches, la rareté des entreprises accueillantes dans la commune du Mont-Dore. Les élèves venant du Sud pour aller à Ducos rencontrent des problèmes de transport car les horaires des deux lignes de bus desservant ces destinations ne sont pas toujours adaptés aux horaires de stage. Le refus systématique de certaines entreprises à accueillir des stagiaires pour des raisons de sécurité ou de formation et les besoins particuliers de certains élèves, tels que ceux qui entrent en seconde et qui ont besoin de découvrir le monde professionnel.

L’ENVIRONNEMENT UNE FILIERE EN EVOLUTION

Des freins étonnants compte tenu de l’évolution de ce CAP PEU qui aujourd’hui affiche complet, après un démarrage difficile de la filière PEU. Une réussite qui s’explique, selon Mathilde PEREIRA, enseignante de biotechnologie au LMD, référente E3D et coordinatrice des filières environnement CAP PEU et BAC PRO GPPE, notamment grâce à une meilleure connaissance et sensibilisation des filières environnementales et durables auprès des jeunes, des parents, des CIO et des organismes de formation. La filière PEU, qui après avoir surmonté des débuts difficiles, affiche désormais un CAP PEU complet avec 12 places disponibles. Le BAC GPPE continue d’attirer un grand nombre d’élèves, avec une moyenne de 15 inscriptions chaque année. Cette réussite est le fruit d’une meilleure sensibilisation des jeunes, des parents, des CIO et des organismes de formation aux filières environnementales et durables.

L’APPEL AUX ENTREPRISES

Pour que les 12 CAP PEU-RC de la filière environnement puissent valider leur formation, il est crucial que les entreprises se mobilisent rapidement pour offrir des opportunités à ces jeunes étudiants. L’implication des entreprises est essentielle pour garantir la réussite de ces élèves et leur permettre de décrocher leur diplôme. “Ne pas proposer de stage pourrait compromettre leur parcours scolaire et professionnel,” ajoute Mathilde PEREIRA.

Pour contacter les élèves de la filière environnement, les entreprises intéressées peuvent se manifester auprès du bureau des stages ([email protected]) ou du Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques (DDFTP) Mr AIMAR ([email protected]) ou Mme PEREIRA, actuelle coordinatrice des filières environnement, à [email protected], qui se chargeront d’en informer les équipes pédagogiques des élèves.

Il est également possible de contacter le bureau des stages en appelant l’accueil du lycée au 45 48 44.

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Les prochains événements

dans la commune via rubrique Agenda

Juillet, 2024

Filtrer les événements

Aucun évenement

---------- Publicité ----------
X